Les erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche.

870-43-1
0

L’entretien d’embauche est le moment décisif de votre recherche d’emploi. Vous avez été sélectionné en fonction de votre profil et de votre CV. Vous devez maintenant vous convaincre que vous êtes le candidat idéal. Pour être sûr de faire partie de la « liste restreinte » et de réussir ce test d’approbation, il est évidemment nécessaire de bien se préparer, mais aussi d’éviter les erreurs et les petites erreurs de comportement. Chaque détail est vraiment important!

 

1. Arriver en retard sans préavis.

Le moins de courtoisie si vous êtes en retard (ce sont des choses qui arrivent) est d’appeler pour prévenir. Les recruteurs sont souvent sensibles à la ponctualité, puisqu’ils enchaînent les rendez-vous toute la journée avec d’autres candidats.

2. Mets tes mains dans tes poches.

Arriver à un entretien sans avoir rien préparé, sans rien savoir de l’entreprise et du travail, sans prendre de notes est la pire chose à faire lors d’un entretien d’embauche. Pour un recruteur, c’est le signe évident que vous n’êtes pas motivé.

3. Ne pas avoir le bon code vestimentaire A chaque profession votre code vestimentaire!

Si vous ne le savez pas, cela peut sembler déplacé. Renseignez-vous sur le style et l’atmosphère de l’entreprise pour qu’ils soient bien ajustés

4. Monopoliser le discours ou ne rien dire.

L’interview est un échange. Vous devez savoir comment discuter, mais aussi écouter les informations fournies par le recruteur pour poser des questions pertinentes et démontrer que vous avez compris le besoin de l’entreprise.

5. Faire des tonnes … ou pas Lors de l’entretien.

le recruteur tentera de mieux vous connaître pour voir si votre personnalité est compatible avec celle de vos futurs collègues. Si vous êtes trop arrogant ou timide, vous pouvez avoir des doutes sur votre capacité à bien vous intégrer dans une équipe. Normalement, vous connaissez vos échecs d’une manière ou d’une autre. Nous devons trouver un juste milieu en termes de comportement.

6. Refuser les anciens employeurs.

Même si une partie de votre expérience de travail a mal tourné, il n’a aucun sens de tirer sur vos anciens employeurs. Il est mal vu et n’apporte rien. D’autre part, vous devrez probablement expliquer pourquoi vous avez quitté telle ou telle entreprise. À ce stade, nous valorisons le post suivant au lieu de critiquer le précédent.

7. Aborder la question du paiement trop tôt.

Poser des questions, c’est bien, mais lors d’un premier rendez-vous ou d’un entretien téléphonique, demander des détails sur les salaires, les tickets RTT ou les tickets de restaurant peut sembler un peu pressé. Ces détails seront négociés lorsque l’employeur fera une offre d’emploi concrète, pas avant. Cela ne vous empêche pas de continuer à donner vos attentes salariales dans une fourchette raisonnable, si nécessaire.

Laissez-nous un commentaire

Changer la langue